• Débats / Littérature

LES DÉBATS RENAISSANCE : "Quel avenir pour l’école ?"

Les débats Citéphilo

Palais des Beaux Arts

14 nov 2015

16h30 > 18h30
Organisé par : Citéphilo

C’est toujours dans les périodes sombres ou les contextes difficiles que doit luire le « principe espérance ». Mais, afin de ne pas trop dénier la réalité, il faut trouver au sein de celle-ci les braises sur lesquelles souffler, les étincelles à rassembler. Voyons-nous des linéaments de renaissance autour de nous ?
« Renaissance » résonne avec résistance et résilience. Il faut donc préciser à quoi nous résistons, identifier le malaise français depuis le 7 janvier 2015.
Mais la Renaissance aujourd’hui, c’est, comme en Italie ou en France aux 15 – 16e siècles, une redécouverte du passé prestigieux de l’Antiquité. Un nouvel « humanisme », diton. Mais à condition l’on ne répète pas les gestes du passé. Comme pour Nietzsche, la Renaissance est moins représentée par les érudits que par les artistes, les poètes et les philosophes qui mettaient en avant la « bonne santé » et la virtù : courage politique et « virtuosité des inventions ou des décision. Quelles qualités, quelles attitudes attend-on des politiques et des éducateurs ?
La thèse du déclin étant la pente facile empruntée par des polémistes et des penseurs souvent douteux, il faut résister à ces sirènes. Mais pas, comme on le fait souvent « en tordant le bâton dans l’autre sens ». Trouver la bonne distance entre désenchantement et volontarisme.

 

Samedi 14 novembre 2015
16h 30 à 18h 30 – Palais des Beaux Arts
Quel avenir pour l’école ?
La réforme en cours du collège a précipité, comme à chaque fois que le législateur entend réformer, des inquiétudes, des angoisses et beaucoup de ressentiment : va-t-on vers la fin des humanités ? Est-on en présence du triomphe du « pédagogisme » ? Ou bien va-t-on au contraire articuler le collège avec l’école élémentaire, là où, il y a quarante ans, on prenait pour modèle du collège le « petit lycée » ? L’école, véritable « religion de l’avenir », est porteuse de nos projections. Or celles-ci sont souvent bouchées : les « mauvaises notes » du système éducatif français, révélées par les enquêtes internationales, sont autant de blessures narcissiques mal vécues, à commencer par les professeurs eux-mêmes. A quelles conditions l’école permettra-t-elle à l’avenir d’investir en elle positivement ? Comment peut-on sortir de l’ornière où se tient le difficile débat entre partisans de l’enseignement centré sur le savoir et les chercheurs en pédagogie centrés sur les stratégies d’apprentissage des élèves ? Devant l’urgence et, avec le souci de raison garder, on voit se rapprocher des points de vue
hétérogènes. Le dialogue est ouvert.


Philippe Meirieu, professeur émérite à l’université Lyon 2, pédagogue.
A notamment publié : Le plaisir d’apprendre (dir), Paris, Autrement, 2013 ; Pédagogie : des lieux communs aux concepts clés, Paris, ESF, 2014 ; Aider nos enfants à réussir à l’école, dans la vie, pour le monde. Paris, Bayard, 2015 ; Où vont les pédagogues ? (col). Paris, ESF, 2015


Denis Kambouchner, professeur d’histoire de la philosophie moderne à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
A notamment publié : Une école contre l’autre. Paris, PUF, 2000 ; L’école, question philosophique. Paris, Fayard, 2013 ; L’école, le numérique et la société qui vient (avec Philippe Meirieu et Bernard Stiegler. Mille et
Une Nuits, 2012


Modération : Francis Danvers, professeur en Sciences de l’Education à l’Université Lille 3 et Jean-François Rey, professeur honoraire de philosophie, président de l’association Philolille

 

  • Partager

  • adresse

    Palais des Beaux Arts
    18 Rue de Valmy, 59800 Lille, France

    horaires / accés :

    Palais des Beaux Arts - Grand auditorium
    Place de la République
    Lille

    Contact :
    Tel. 00 33(0)3 20 06 78 00

    Accès :
    Métro ligne 1 arrêt République Beaux Arts
    Bus : Bus lignes 12 et 18, Citadine de Lille, Liane 1 , Liane 90.
    Taxis : gare de Lille Place Richebé
    Parking : place de la République
    Gares de Lille à 10-15 minutes à pied
    Accès aux personnes à mobilité réduite par le côté du bâtiment, boulevard de la liberté.

     

  • tarifs

    Gratuit

les villes
REnaissance
riorio
partenaires
Mentions Légales